Print

Les avantages et les inconvénients d’avoir un associé

Un partenariat d’affaires a ses avantages, comme le partage de l’investissement financier et la possibilité de faire croître l’entreprise plus rapidement. Par contre, les entrepreneurs ne sont pas tous faits pour être des associés et les partenariats ne se soldent pas toujours par de grandes réussites.

Voyez notre liste des avantages et des inconvénients pour déterminer si un partenariat est le meilleur scénario pour votre entreprise.

Avantage : Deux têtes valent mieux qu’une

L’un des aspects les plus attrayants d’un partenariat d’affaires est l’augmentation des chances de réussite. En étant deux à trouver des idées, à régler les problèmes et à faire fonctionner l’entreprise, vous devriez progresser plus rapidement.

Il s’agit de vous assurer de faire équipe avec une personne qui a une personnalité compatible à la vôtre. Tentez de vous associer avec une personne dont les compétences sont complémentaires aux vôtres. De cette façon, vous pourrez « diviser et conquérir » en faisant en sorte que chaque personne assume différents rôles selon ses compétences.

Inconvénient : Des désaccords peuvent survenir

Le fait d’avoir un associé avec qui on peut discuter de l’avenir de son entreprise est un avantage. Après tout, votre vision personnelle ne peut pas toujours être parfaite et une perspective différente peut épargner de graves erreurs à votre entreprise.

Cependant, il se peut que vous et votre associé ne partagiez pas toujours les mêmes points de vue. Vous devez donc décider si c’est une réalité avec laquelle vous êtes disposé à composer. Un partenariat durable repose sur de bonnes capacités de communication, sur l’ouverture aux compromis occasionnels et sur un grand respect mutuel. Les désaccords constants et destructeurs conduiront au ressentiment.

Avantage : L’avantage de l’expérience

Très peu d’entrepreneurs ont de l’expérience dans la gestion de tous les aspects d’une entreprise. Par conséquent, le fait de trouver un partenaire ayant une expérience différente peut se révéler un véritable atout.

Par exemple, vous pouvez avoir des années d’expérience dans la vente au détail dans l’industrie vestimentaire, mais avoir des connaissances limitées en marketing. Votre associé peut ne pas vraiment s’y connaître en vêtements, mais avoir une feuille de route impressionnante marquée de réussites en marketing dans une industrie semblable.

Inconvénient : L’éthique professionnelle peut varier

Les deux partenaires doivent être motivés à parts égales en vue de l’atteinte des objectifs convenus pour l’entreprise et doivent aussi être disposés à se partager également le travail nécessaire à leur atteinte. De nombreuses entreprises n’ont pas survécu parce qu’une personne avait l’impression de faire une trop grande proportion du travail. Un associé moins motivé qui coupe les coins ronds pour gagner du temps, qui fait un travail de piètre qualité ou qui part toujours plus tôt finira par engendrer de la frustration et de l’épuisement, en plus de compromettre la stabilité de l’entreprise.

Avantage : L’avantage financier

Les propriétaires d’entreprise investissent habituellement une grande partie de leur épargne, contractent des dettes et doivent réunir des fonds pour assurer la survie de leur entreprise. Un associé vous donne un accès supplémentaire à des capitaux et augmente vos chances d’obtenir un prêt ou une marge de crédit par rapport à une entreprise exploitée par une seule personne.

Inconvénient : Les risques financiers

Naturellement, les partenariats d’affaires s’accompagnent d’un certain degré de risque financier pour chaque partenaire. Un associé qui ne s’investit pas comme il le devrait ou qui est malhonnête peut priver l’entreprise de précieuses ressources financières, de temps et de direction.

Avant de vous engager dans un partenariat officiel, songez à mettre la relation à l’épreuve durant quelque temps, par exemple, en concluant une entente de travail de six mois. Pendant ce temps, évaluez votre capacité à travailler ensemble.

Recommandations

  • Parlez à tous les anciens associés de votre associé éventuel pour avoir une idée des habitudes de travail et de la personnalité de la personne.
  • Une fois prêt, embauchez un avocat pour vous aider à élaborer un contrat d’affaires prévoyant la répartition du travail, les contributions financières, la propriété de l’actif, le partage des profits et une convention de rachat.