Print

Quelle est la cote de crédit de votre entreprise?

Les exigences en matière de prêt sont strictes pour les petites entreprises.

Par exemple, une entreprise de moins de deux ans a habituellement besoin d’une garantie personnelle de la part de ses dirigeants afin d’être admissible à un prêt ou à une marge de crédit.

Lisez ces suggestions qui vous aideront à gérer votre cote de crédit personnelle et à constituer un dossier de crédit distinct pour votre entreprise.

Connaissez votre cote de crédit personnelle

Commencez par vérifier votre rapport de solvabilité personnel.

Vous pouvez obtenir gratuitement une copie de votre rapport de solvabilité personnel au Canada. N’importe quelle agence d’évaluation de crédit importante au Canada, comme TransUnion ou Equifax, vous enverra par la poste un rapport faisant état de vos débiteurs, de vos antécédents de paiement et de votre cote de crédit selon vos activités financières des six dernières années.

Vous pouvez demander aussi un rapport de solvabilité personnel instantané en ligne moyennant des frais minimes ou vous inscrire à un service qui vous avertira lorsque des changements surviendront dans votre dossier de crédit.

Vérifiez soigneusement l’exactitude des renseignements

Prenez le temps de vérifier votre rapport de solvabilité personnel avant de faire des démarches auprès d’un prêteur. Parfois, il peut s’y glisser des erreurs qui pourraient avoir des répercussions négatives sur votre cote de crédit. Une bonne vérification de votre dossier de crédit dès le départ vous permettra de corriger toute inexactitude avant que le prêteur l’aperçoive.

Constituez une société et ouvrez un compte d’entreprise

Le fait d’établir un crédit d’entreprise est une étape importante pour toute nouvelle petite entreprise, car cela vous aidera à maintenir des antécédents de crédit distincts de vos antécédents de crédit personnels.

Dans le cas des entreprises individuelles et des sociétés en nom collectif, l’entreprise est juridiquement la même entité que le propriétaire. Il n’y a donc aucune distinction entre les antécédents de crédit de l’entreprise et vos antécédents de crédit personnels.

Un crédit d’entreprise distinct devrait permettre à votre entreprise de profiter de ces avantages :

  • les fournisseurs se montreront disposés à prolonger les délais de paiement pour votre entreprise;
  • les institutions financières prêteront de l’argent à votre société sans exiger de garanties personnelles;
  • les prêteurs vous accorderont des taux d’intérêt avantageux.

Le fait de constituer une société comporte aussi des avantages fiscaux. Consultez votre comptable afin de déterminer le bon moment pour constituer une société.

Bâtissez votre crédit d’entreprise

Après avoir séparé votre crédit d’entreprise de votre crédit personnel, vous pourrez travailler à l’amélioration de votre cote de crédit d’entreprise en comprenant la façon dont elle est calculée. Votre cote de crédit d’entreprise repose sur divers facteurs, incluant :

  • finances (p. ex., liquidités, soldes impayés, chèques retournés, antécédents d’endettement, fonds de roulement et avoir net);
  • toute réclamation ou poursuite d’un tiers pour recouvrement;
  • entrevues et enquêtes.

Comme dans le cas de votre cote de crédit personnelle, vous pouvez aussi vérifier votre cote de crédit d’entreprise en communiquant avec des agences d’évaluation de crédit comme Equifax, TransUnion ou Dun & Bradstreet. Pour un rapport de solvabilité d’entreprise, des frais minimes seront exigibles.
L’une des meilleures façons d’améliorer votre cote de crédit personnelle ou cote d’entreprise est de ne recourir au crédit que lorsque vous en avez besoin. Pour ce faire, il vous suffit d’acquitter vos factures à temps et de limiter vos mécanismes de crédit à un niveau commode.

  • Recommandations
    Pour une petite entreprise, l’obtention d’une carte de crédit d’entreprise est l’une des façons les plus faciles de bâtir son crédit. Demandez votre carte MasterCard d’entreprise dès aujourd’hui.
  • Si vous songez à accorder du crédit à un client, vous pouvez communiquer avec l’une des principales agences d’évaluation de crédit pour vous procurer un rapport de solvabilité sur ce client.
  • Vérifiez votre cote de crédit au moins deux fois par année pour vous assurer qu’il est complet et exempt d’erreurs. Effectuez un suivi auprès des agences d’évaluation de crédit pour corriger toute erreur sur votre rapport.