Ressources à la disposition des exportateurs canadiens

Si votre entreprise est prospère au Canada, pourquoi ne pas élargir vos horizons en exportant vos biens dans d’autres pays? La diversification de vos activités à l’étranger est un moyen d’accroître la notoriété de votre marque à l’échelle mondiale et de mettre votre entreprise à l’abri des ralentissements économiques locaux.

Plusieurs petites entreprises hésitent à faire le saut, tout simplement parce qu’elles manquent d’information. Les entrepreneurs connaissent mal les aspects juridiques de l’exportation et s’attendent à ce que ce soit très long et ardu.

Mais si vous disposez des informations et ressources pertinentes et d’un bon soutien, votre entreprise sera en mesure de saisir les occasions de croissance sur les marchés étrangers. Voici quelques conseils et ressources sans frais pour vous aider à vous démarquer autour du monde.

Comprendre les règles de l’exportation

Il est important de connaître la réglementation canadienne concernant l’exportation à des entreprises étrangères et de la respecter à la lettre. Les quatre étapes ci-dessous sont les exigences de base que toute entreprise qui envisage d’exporter doit satisfaire :

  1. Obtenir un numéro d’entreprise avec un compte pour les importations-exportations auprès de l’Agence du revenu du Canada (ARC).
  2. Communiquer avec l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) pour déterminer si un permis ou une licence est nécessaire pour exporter les biens.
  3. Soumettre les documents d’exportation requis. Certaines entreprises font appel à un courtier en douane agréé qui se charge de ce volet à leur place.
  4. Satisfaire aux exigences d’importation et d’exportation des pays importateurs.

La réglementation canadienne concernant l’exportation est complexe et les règles évoluent au fil du temps. Exigences et procédures du gouvernement canadien, un guide gratuit publié par Réseau Entreprises Canada, explique clairement tout ce que vous devez savoir avant de prendre la décision d’exporter vos biens.

S’ouvrir aux marchés émergents

Les marchés émergents recèlent d’occasions intéressantes pour les entreprises canadiennes qui arrivent à devancer la concurrence en offrant leurs produits avant l’arrivée d’autres entreprises. Cela dit, les nouveaux marchés sont incertains et posent des risques particuliers que doivent connaître les petites entreprises.

Les exportateurs canadiens s’exposent entre autres à des risques liés au contrôle des devises, aux sanctions et aux mauvais payeurs internationaux.

Pour apprendre comment tirer pleinement profit des occasions, prémunir votre entreprise contre les risques et vous lancer avec succès sur les marchés émergents, lisez ce livre blanc gratuit d’Exportation et développement Canada (EDC).

La base du financement des transactions commerciales

Le financement des transactions commerciales aide les entreprises à gérer les risques financiers associés à la relation exportateur/importateur. Les exportateurs veulent être certains qu’ils seront payés lorsque les biens seront livrés, et les importateurs cherchent des solutions de financement abordables, par exemple la possibilité d’obtenir une période de crédit prolongée.

Une institution financière spécialisée dans ce domaine facilite vos opérations avec les acheteurs internationaux en vous offrant ce qui suit :

  • Taux de change intéressants;
  • Options de financement abordables;
  • Prêts garantis par un privilège sur les biens exportés;
  • Prêts à taux fixe ou variable dotés de modalités de paiement souples.

L’affacturage, les crédits à l’exportation et l’assurance sont d’autres solutions intéressantes proposées par les prêteurs spécialisés en financement commercial.

EDC collabore avec les institutions financières canadiennes afin qu’elles puissent offrir aux entreprises des solutions de financement dont elles ont besoin pour exercer leurs activités à l’international. Consultez le site Web d’EDC pour obtenir des renseignements détaillés sur les solutions de financement, les services et le soutien liés au commerce international.

Recommandations

  • Passez en revue la liste de contrôle détaillée de l’ASFC visant l’exportation de marchandises commerciales du Canada.
  • Parlez à un courtier en douane pour savoir comment remplir les documents d’exportation et planifier une expédition internationale.